A l’occasion de l’organisation de la 29ème édition du Salon International de l’Edition et du Livre (SIEL) sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, du 09 au 19 mai 2024 à Rabat, sept institutions de protection des droits et libertés, de la bonne gouvernance, du développement humain et durable et de la démocratie participative ont procédé, le vendredi 10 mai 2024, à l’inauguration officielle de leur pavillon commun.

Outre l’Instance Nationale de la Probité, de la Prévention et de la Lutte contre la Corruption l’INPPLC, prennent part à ce pavillon commun le Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE), l’Institution du Médiateur du Royaume (IMR), le Conseil de la Communauté Marocaine à l’Etranger (CCME), la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA), le Conseil de la Concurrence et la Commission nationale de contrôle de protection des données à caractère personnel (CNDP).

Dans une déclaration à la presse à cette occasion, le Président de l’INPPLC, M. Mohamed Bachir Rachdi, a noté que « ce pavillon commun est un message fort pour expliquer que l’action institutionnelle est une action commune, avec une articulation forte entre les rôles de ces institutions constitutionnelles, et que l’efficacité passe nécessairement par cette convergence ».

M. Rachdi a indiqué, en outre, que « la présence de l’INPPLC, en tant qu’institution nationale anti-corruption, vient créer des canaux de communication avec les différentes catégories de la population pour les mettre au fait des avancées qui ont été réalisées en termes d’approfondissement de la connaissance et d’évaluation des politiques publiques », ajoutant qu’il s’agit aussi de permettre aux visiteurs de découvrir les chantiers importants qui créent les bases d’une évolution et d’un passage vers une nouvelle ère de lutte contre la corruption.

Pour sa part, la Présidente de la HACA, Mme Latifa Akharbach, a souligné que les sept institutions visent à travers cet espace à promouvoir le dialogue avec le citoyen marocain autour de questions majeures, notant que l’objectif de cette union est de renforcer la place de ces institutions afin qu’elles puissent s’acquitter de leurs responsabilités, notamment en matière de consolidation de l’Etat de droit, des libertés et de l’expérience marocaine en matière de démocratie participative.

Mme Akharbach a ajouté que « cet espace sera également une occasion idoine pour les citoyens marocains de s’informer sur les efforts consentis par ces organismes dans le cadre de l’amélioration de la relation entre les usagers et les administrations publiques et d’avoir des éclaircissements sur le Modèle de Développement ».

De son côté, le Médiateur du Royaume, M. Mohamed Benalilou, a mis en avant la symbolique de cette initiative qui souligne le travail colossal mené par l’ensemble de ces institutions constitutionnelles en faveur du citoyen marocain, ajoutant que cet espace permettra aux visiteurs d’avoir un aperçu sur l’ensemble des attributions et missions de ces organes qui œuvrent pour la consolidation de la bonne gouvernance et des droits de l’Homme.

M. Benalilou a relevé que « l’Institution du Médiateur au Royaume mettra à disposition des visiteurs l’ensemble des rapports qu’elle a publiés et soumis à Sa Majesté le Roi Mohammed VI concernant le fonctionnement de l’administration et ses relations avec le citoyen et les usagers ».

Par ailleurs, le président du CCME, M. Driss El Yazami, a noté que « ce pavillon commun, qui réunit sept instances constitutionnelles qui contribuent à la protection des droits des citoyens et au renforcement de la transparence dans la vie publique, vise à promouvoir l’esprit de citoyenneté des visiteurs ».

M. El Yazami a noté que « l’idée est de permettre également aux visiteurs de poser les questions qu’ils souhaitent, de bien connaître la fonction et le rôle particulier de chaque institution et de voir en même temps leurs réalisations et méthodes de travail ».

A travers cette présence conjointe sur le même pavillon, les sept instances susmentionnées souhaitent renforcer leur visibilité, promouvoir la culture de la citoyenneté et favoriser un dialogue avec le public. En effet, cette initiative, qui s’inscrit dans une perspective de cohérence et de complémentarité des domaines de compétence des différentes institutions et instances, permettra au public du Salon de prendre connaissance des rôles et missions qui leur sont dévolues et de se familiariser avec leurs modes de fonctionnement et le bilan de leurs activités.

Les visiteurs du salon pourront aussi prendre connaissance des publications produites par ces institutions et instances et interagir, lors des conférences et autres animations programmées, avec leurs représentants respectifs sur leurs réalisations en matière d’effectivité des droits, de régulation, de bonne gouvernance, de développement durable et de démocratie participative.

 

Dernières actualités

21/05/2024
  • Actualités :

Rabat, mardi 21.5.2024 - Le Conseil économique, social et environnemental (CESE), l’Institution du Médiateur du Royaume (IMR), le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), la Haute auto…

17/05/2024
  • Actualités :

A l’occasion de la tenue de la 29ème édition du Salon International de l’Edition et du Livre (SIEL) sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, du 09 au 19 mai 2024 à…

15/05/2024
  • Actualités :

A l’occasion de la tenue de la 29ème édition du Salon International de l’Edition et du Livre (SIEL) sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, du 09 au 19 mai 2024 à…